3 jours à Buenos Aires – Voyage en Argentine #1

Hello,
Après vous avoir présenté l’organisation et l’itinéraire de notre voyage de 3 semaines en Argentine, nous vous partageons notre guide de Buenos Aires, la première étape de ce voyage !

Buenos Aires a été une grosse surprise. Bonne ou mauvaise, nous ne savons pas trop. Mais ce qui est sûr c’est qu’elle ne ressemblait pas à ce que l’on imaginait.

Côté dépaysement, nous en étions très loin. Je pense que c’est la ville d’Amérique du Sud qui ressemble le plus à nos villes européennes.
Dans notre précédent article nous vous avions mentionné le fait que plus de la moitié de la population avait des origines italiennes. Mais il y en a également d’origine espagnole ou encore allemande.
Physiquement, à Buenos Aires, les habitants ressemblent davantage à notre type européen qu’à des latinos.

Il en est de même pour l’ambiance. Nous étions allés à Rio de Janeiro il y a quelques années et on imaginait qu’elles étaient un peu similaires. Mais alors pas du tout !

À Buenos Aires, les différents quartiers ont leur propre atmosphère. Il y a du chic, du bohème, du populaire, du moderne etc… il y en a un peu pour tout le monde, mais la facette latino est très peu présente.
Un autre point commun avec l’Europe et même plus précisément la France, ce sont les grèves et les manifestations. Ici c’est très fréquent alors qu’au Brésil ça n’arrive presque jamais.
En parlant de la France, vous verrez que certains bâtiments, comme dans la rue Alvear, ressemblent étrangement à nos immeubles parisiens. C’est normal, plusieurs architectes et ingénieurs français ont participé à la construction de la ville dans les années 1820. Certains surnomment même Buenos Aires le « Paris d’Amérique du Sud ».

Pour conclure, nous n’avons globalement pas eu de coup de coeur pour Buenos Aires, cependant nous avons quelques petites visites à vous conseiller. La semaine prochaine nous vous partagerons nos bonnes adresses.
Pour info, nous n’avions pas de voiture et circulions dans la ville en taxi. Ce n’est vraiment pas cher, mais il ne faut pas s’attendre à des voitures haut de gamme hein ! La plupart sont vraiment très vieilles, les prix actuels étant beaucoup trop élevés pour en racheter de nouvelles.

Incontournables à visiter à Buenos Aires :

Comme nous vous l’avons dit, Buenos Aires est composée de quartiers variés. Nous n’avions que 3 jours sur place et n’avons malheureusement pas pu tous les découvrir cependant nous nous sommes baladés dans ceux situés au centre.

La Boca, le quartier populaire

La boca (bouche) porte ce nom car le quartier est situé à l’embouchure du Río Matanza-Riachuelo. Ce fût le premier quartier de Buenos Aires. Avec le temps, d’autres quartiers ont été créés, comme Palermo ou San Telmo, où les plus riches s’installaient. Alors que la Boca restait l’endroit où les migrants arrivaient par bateau.

Aujourd’hui c’est toujours un quartier populaire même s’il devient de plus en plus touristique grâce à ses bâtiments colorés. El Caminito est l’endroit où on en voit le plus. A l’époque plusieurs familles pauvres vivaient dans chaque maison. N’ayant pas les moyens de les peindre, ils récupéraient les restes des pots de peintures du port pour recouvrir les maisons. C’est ce qui explique ces patterns colorés façon Elmer l’éléphant.
On trouve également beaucoup de street art dans ce quartier dont plusieurs dédiés au football, le sport national mais aussi l’une des fierté du quartier. Vous pouvez d’ailleurs visiter le stade de La Boca.

La journée le quartier ne craint pas, on trouve plein de marchands de jus de fruit, d’artisanat, des danseurs de tango, de nombreux cafés et restaurants etc… Cependant le soir il est déconseillé de s’y balader.

Palermo, le quartier tendance

Après la visite de la Boca le matin, on part au nord à la découverte de Palermo. Le quartier est immense et séparé en petits quartiers. Notre préféré Palermo Soho. Il a des airs de New York avec ses immeubles en briques rouges et le street art (notamment rue Russel et Santa Rosa), mais aussi du Marais avec ses nombreux petits cafés, boulangeries et restaurants tendances. On peut y trainer facilement pendant des heures en dégustant une petite glace, « helado » comme on dit ici. Autant en Amérique du Sud on trouve qu’ils ne savent pas les faire, mais à Buenos Aires elles étaient délicieuses. Une spécialité qu’ils ont gardée des italiens (il ne faut pas manquer les pâtes fraiches non plus).

Il faut également aller à Palermo Botanico pour découvrir ses parcs. Notre préféré a été les Bosques de Palermo (bois de Palermo) et notamment au Paseo de Rosedal (la roseraie). L’endroit est très poétique avec des roses multicolores, le lac et son pont « Puente Griego« .
Juste à côté se trouve le jardin japonais et le jardin botanique.

Vous avez aussi Palermo Hollywood, ou les sociétés de cinéma se sont implantées. A Palermo Chico, le coin le plus résidentiel se trouvent de grandes et belles maisons. Aujourd’hui la plupart sont devenues des ambassades. Nous sommes allés y faire un tour, mais nous pouvions à peine les apercevoir. Enfin il y a Palermo Outlet (où nous ne sommes pas allés). C’est le quartier pour faire du shopping à un prix correct, les vêtements de marques importés étant à des prix très élevés.

La Recoleta, le quartier chic

Ensuite nous sommes partis à la découverte de l’un des quartiers les plus riches, la Recoleta. Ici aussi on trouve de très belles maisons, mais également un cimetière magnifique où repose Eva Peron. Il est souvent comparé à celui du Père Lachaise même si honnêtement nous l’avons trouvé très différent. La Recoleta est d’ailleurs un quartier où l’on retrouve également une architecture très française avec de nombreux immeubles haussmanniens. On y trouve des boutiques et hôtels de luxe mais également des restaurants très cotés.

En plus de son cimetière le quartier est également connu pour sa symbolique sculpture Floralis Genérica, une fleur métallique de 20m de hauteur. A l’origine la fleur s’ouvrait quand le soleil se levait et se refermait à son coucher. Cependant le mécanisme est défaillant et hors d’utilisation pour des raisons de sécurité. Elle se trouve juste à côté de la FAC de droit et du musée des beaux-arts.

Mais notre coup de coeur c’est la librairie El Ateneo Grand Splendid qui se trouve dans un ancien théâtre. C’est juste magnifique et hyper insolite !

San Telmo, le quartier bohème

C’est le quartier historique et pour moi celui qui a le plus de charme. On se croirait un peu dans un village. Nous logions sur la jolie place Dorrego où se trouvent des terrasses avec danseurs de tango. Juste à côté il ne faut pas louper le marché couvert, l’un de nos coup de coeur. On y trouve fruits, légumes, petits restaurants (c’est l’occasion de goûter aux empanadas de El Hornero), artisanat etc… Mais San Telmo c’est avant tout le quartier des antiquaires. Les brocantes, marché aux puces, friperies et autres ne manquent pas !
Nous sommes aussi passé voir la Casa Minima, la plus petite maison de Bueno Aires avec une façade d’une largueur de moins de 2m50. Elle est tellement petite, que nous l’avons loupée en passant devant…
Le parc Lezama est également très agréable pour se balader.

Microcentro et Puerto Madero, les quartiers modernes

Le Microcentro est un ensemble de 4 quartiers : Monserrat, El Retiro, Balvanera et San Nicolas. C’est le quartier politique et financier de la ville où se trouvent les sièges des banques, ministères etc…
Nous sommes surtout allés à Monserrat pour découvrir les emblématiques Plaza de Mayo (Casa Rosada, le palais présidentiel, le Cabildo colonial et la Cathédrale) et Plaza Congreso, qui sont reliées par la Avenida de Mayo. Nous sommes aussi allés à plusieurs reprises sur l’Avenida de 9 de Julio, l’une des plus larges du monde. On y voit un obélisque ainsi qu’un building sur lequel se trouve les deux visages d’Eva Peron (orientés vers les quartiers riches du nord, et plus pauvres du sud).

Puerto Madero est un quartier très jeune, nous aurions voulu y passer davantage de temps, malheureusement c’était trop juste en 3 jours. En 10 ans Puerto Madero est devenu le quartier le plus cher de la ville. En 1990 le quartier et son port ont été complètement repensés. Ils ont conservé les docks en leur apportant de la modernité. Des voies piétonnes, parcs, entreprises, musées et immeubles résidentiels ont été aménagés. Vous ne pouvez pas manquer ses grandes tours à la vue incomparable, où se trouvent les appartements les plus chers de la ville. Le Puente de la Mujer (pont de la femme) au design spectaculaire est l’un des symbole du quartier. Puerto Madero abrite également une immense réserve écologique de 350 hectares.

Tigre, la ville sur l’eau

Tigre se trouve à 1h en train de Buenos Aires. Ici pas de voiture, on se déplace en bateau sur les canaux. Les argentins appellent Tigre « la Venise Argentine » mais honnêtement ça ne nous y a pas du tout fait penser. Nous ne le disons pas de façon péjorative, c’est juste que c’était très différent, beaucoup plus calme et naturel. On nous avait fortement recommandé cette visite. C’est vrai que c’est sympa de se retrouver dans un endroit si vert et loin du bruit de Buenos Aires en seulement 1h. Mais honnêtement si nous n’avez que 1-2 jours dans la capitale ce n’est pas un incontournable.

Nous aurions aimé visiter beaucoup d’autres quartiers comme Chinatown, le quartier anglais, Villa Urquiza, Villa Crespo etc… mais il nous aurait fallu quelques jours de plus.

Vous avez aimé notre article sur notre guide de 3 jours à Buenos Aires ?
Partagez-le sur Pinterest !

LaValiseaFleurs
Total
37
Shares

1 commentaire

  1. Ah j’aimerais beaucoup visiter l’Argentine qui a l’air d’être un pays magnifique ! Buenos Aires possède des quartiers vraiment très colorés, j’adore ! Merci pour toutes ces belles photos de la ville 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.